Comment fonctionne un chauffe-eau?

Le fonctionnement d’un chauffe-eau peut être variable en fonction de s’il s’agit d’un chauffe-eau thermodynamique, électrique ou encore solaire. Cela étant, le principe et surtout l’objectif restent les mêmes : assurer la production d’eau chaude pour le foyer. Alors quel est le fonctionnement d’un chauffe-eau ? Que faire en cas de problème ? Réponses !

Un chauffe-eau, c’est quoi ?

Avant d’évoquer le fonctionnement chauffe eau, il convient de rappeler ce qu’est cet appareil. Dans tout foyer, un dispositif permettant de générer de l’eau chaude est nécessaire aussi bien pour alimenter la douche que les robinets. Il existe pour cela différents dispositifs, dont le chauffe-eau. On peut distinguer plusieurs types.

Il y a tout d’abord le chauffe-eau électrique qui utilise l’énergie électrique pour pouvoir alimenter le système de chauffage d’eau. Ce type de dispositif est certes peu encombrant, peu onéreux et facile à installer, mais il sera bien souvent très énergivore.

Il est aussi possible de faire installer un chauffe-eau thermodynamique qui fonctionne de la même manière qu’une pompe à chaleur soit en captant l’énergie qui se trouve soit dans l’air soit dans la terre. Tout comme l’électricité, cette énergie est utilisée pour chauffer l’eau qui est ensuite mise à disposition. Ce type d’installation est très intéressante, mais nécessite des conditions spécifiques pour y accéder.

Le chauffe-eau solaire individuel est aussi une solution pertinente à envisager puisque c’est une solution économique et écologique. Un panneau solaire est installé sur le toit et l’énergie captée permet d’alimenter le chauffe-eau.

Il peut aussi être intéressant d’envisager l’installation d’une chaudière mixte qui prendra à la fois en charge la production d’eau chaude ainsi que le système de chauffage des lieux (plus d’informations sur les solutions de chauffage sur le blog Nidouillet).

Quel est le fonctionnement d’un chauffe-eau ?

Le fonctionnement d’un chauffe-eau de manière générale consiste à récupérer de l’énergie qui sera transformée pour produire une source de chaleur visant à réchauffer l’eau.

Dans le cas du fonctionnement d’un chauffe-eau thermodynamique, l’installation va récupérer les calories naturellement présentes dans l’air ou dans la terre afin d’augmenter la température du ballon d’eau. Si à l’extérieur la température est trop basse, un appoint électrique va alors se déclencher pour permettre à tout le foyer de disposer de l’eau chaude nécessaire même lors des hivers les plus rudes.

Le fonctionnement d’un chauffe-eau électrique permet de chauffer l’eau durant la nuit et de la stocker ce qui permet de profiter des tarifs avantageux en heures creuses. Le thermostat permet ainsi de réchauffer l’eau présente dans le ballon à la température souhaitée puis de l’utiliser tout au long de la journée. Une fois le ballon vide, il sera rerempli d’eau froide qui sera chauffée à nouveau. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est parfois nécessaire de patienter lorsqu’il n’y a plus d’eau chaude disponible. Un phénomène que l’on peut rencontrer lorsque la taille du ballon n’est pas adaptée aux besoins du foyer ou lorsque l’on aura fait une utilisation inhabituelle d’eau chaude.

En ce qui concerne le fonctionnement du chauffe-eau solaire, un liquide est chauffé grâce à la présence de panneaux solaires sur le toit et va réchauffer l’eau présente dans le ballon à l’aide de tuyaux en forme de serpentins. Qui plus est, une énergie d’appoint sera présente pour permettre de chauffer l’eau les jours de mauvais temps.

Il convient généralement de s’adresser à un spécialiste pour choisir le type de chauffe-eau souhaité (plus de conseils sur le sujet ici) et ainsi s’assurer d’opter pour une installation qui correspondra à ses besoins, à son installation actuelle ou encore à la région dans laquelle on vit.

Vous aimez alors partagez
Facebook Comments