Aménager sa maison pour un parent en fauteuil roulant

Il est important d’aménager sa maison lorsqu’on vit avec un parent en fauteuil roulant. Cela afin de lui permettre de circuler aisément et de vaquer librement à ses occupations. Pour rendre accessible sa maison, il faut tenir compte de certains points.

Veiller à la bonne circulation du fauteuil roulant

Pour permettre au fauteuil roulant de circuler à l’intérieur de la maison, veillez à ce que l’espace entre les meubles soit supérieur à la largeur du fauteuil roulant de votre parent. Sur le plan pratique, la circulation en fauteuil roulant doit se faire sur une largeur d’au moins 75 cm et une longueur d’au moins 1,25 m. Votre parent en fauteuil roulant devrait aussi pouvoir tourner ou faire demi-tour aisément. Dans ce cas, l’idéal est de lui offrir un fauteuil roulant électrique pouvant tourner sur lui-même. C’est le cas du fauteuil roulant électrique de Acekare. C’est également un accessoire pliable et léger, pratique si vous avez un petit logement.

Pour faciliter la circulation d’une personne en fauteuil roulant, il faut que les portes extérieures et intérieures soient assez larges. De ce fait, vos portes doivent être au moins de 90 cm de large. Pour entrer facilement à la maison, il faudrait aussi installer une rampe d’accès.

Si vous avez une maison avec des escaliers, l’installation d’un système tel qu’un monte-escalier ou une plateforme élévatrice est indispensable. Même si un fauteuil roulant peut être doté d’un système monte-escalier, ces installations permettent plus d’indépendance.

Afin de sécuriser le déplacement d’une personne en fauteuil roulant, choisissez aussi le bon revêtement de sol. Optez pour un revêtement de sol non glissant comme le carrelage antidérapant.

Rendre aisé l’accès aux équipements

Il est important que les équipements dans la maison soient accessibles et à la bonne hauteur. Une personne en fauteuil roulant doit donc avoir accès à tout en restant assise. Faites-en sorte d’installer les prises, les interrupteurs et les poignées de porte à la bonne hauteur. Vous pouvez aussi miser sur la domotique pour faciliter l’accès à certains équipements de la maison.

Pour le mobilier, veillez à ce que la hauteur de vos meubles se situe à 90 jusqu’à 130 cm du sol. Sont concernés les tiroirs ou étagères de rangement, la penderie, les paillasses dans la cuisine, l’évier, le lavabo, etc.. Optez pour un évier ou un lavabo sous lequel le fauteuil roulant peut se glisser.

L’aménagement de la salle de bain doit répondre aux besoins de votre parent en fauteuil roulant. Privilégiez dans ce cas la douche à l’italienne. Ajoutez ensuite un siège mural rabattable pour permettre la toilette. L’installation de barre d’appui ou de soutien est indispensable. Les équipements dans la douche doivent aussi se trouver à la bonne hauteur.

Pour les WC, des toilettes surélevées sont recommandées. C’est encore mieux si la hauteur est réglable. Si possible, optez pour des toilettes avec option douchette lavante.

Trouver le financement pour l’aménagement

Aménager votre maison selon les besoins d’un parent en fauteuil roulant peut coûter assez cher. Pour tout financer, vous pouvez demander un crédit à la banque. Outre ce mode de financement, sachez que certains travaux d’aménagement en vue d’améliorer l’accessibilité d’un logement peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt. Ce genre d’aide peut être demandé que vous soyez propriétaire ou locataire du logement. Le crédit d’impôt peut couvrir jusqu’à 25 % des dépenses pour l’aménagement. Par ailleurs, vous bénéficierez d’une baisse de TVA. Cependant, il y a un plafond à ne pas dépasser pour le crédit d’impôt. Il est aussi accordé sous certaines conditions d’éligibilité. Enfin, pour ceux qui doivent installer un monte-escalier, il est possible de bénéficier d’aide de la part d’organisme comme l’Anah.

Vous aimez alors partagez