Isolation des combles : tout pour bien faire vos travaux

Pour vous sentir bien chez vous, réaliser quelques travaux d’isolation est de mise. C’est d’autant plus nécessaire si vous avez un ancien bâti, car, selon les experts en diagnostic DPE, dans ces derniers, l’isolation laisserait le plus à désirer. Et cela pourrait non seulement affecter votre confort, mais aussi vos charges mensuelles. Mais pourquoi les combles en particulier ? Comment faire une isolation des combles dans les normes ? Quels sont les plans de financement disponibles pour vous aider ? Retour sur ce que vous devez savoir sur l’isolation des combles afin de mener à bien vos projets.

Pourquoi isoler les combles en particulier ?

Inutile de définir ce que sont les combles. Ce sont les espaces qui se trouvent entre votre toiture et le reste de la maison. Depuis quelques années, l’isolation des combles  fait partie des travaux les plus prisés lors d’une rénovation de maison et notamment un projet de rénovation écologique. Et voici pourquoi.

  • La principale source de déperdition d’énergie

On mise davantage sur l’isolation des combles parce que c’est l’une des principales sources de déperdition d’énergie dans une maison. Selon les évaluations des professionnels, au moins 30% de votre énergie serait perdue dans des combles mal isolés. Cette perte de chaleur n’est que de 15% sur les murs, le sol et de 10% sur les ouvertures qui ne sont pas aux normes.

  • Combles aménagés = superficie habitable en plus et valeur ajoutée pour le bien

Mais il faudra également penser à isoler les combles pour pouvoir les aménager. Cela équivaut  à plusieurs de superficie habitable dans votre maison. Ce qui est égal aussi à plus de confort. Sans compter que ce sera une valeur ajoutée pour votre bien en général.

Attention toutefois, pour des combles aménagés, il faudra bien choisir vos isolants.

Les différents types d’isolant que vous pouvez utiliser

Pour l’isolation des combles, sachez que vous avez le choix entre plusieurs types d’isolants. Tout est une question de budget, mais aussi de gout.

  • Les panneaux souples

Écologiques et pratiques : les panneaux souples sont les plus usités quand il s’agit de faire une isolation des combles. En la matière, vous avez le choix entre la laine de roche, la laine de verre, la laine de chanvre ou les fibres animales. Bien évidemment, le choix de vos isolants impactera sur le devis total de votre projet d’aménagement.

Les panneaux souples en question seront placés entre les lattes de bois qui  forment la charpente de votre toiture. Ce qui sera discret et performant pour assurer un parfait aménagement et un confort optimal sous les combles.

  • Les panneaux rigides

Sinon, vous avez aussi les panneaux rigides qui sont un peu plus couteux, mais qui ont d’ores et déjà prouvé aussi leur valeur en tant qu’isolant. Ils sont en plus très tendance depuis quelque temps. Ce sont notamment les mousses de polyuréthane ou de polystyrène ou encore des verres cellulaires ou les panneaux organiques qui sont placés dans les murs. Il y a également le liège et bien d’autres encore.

Toujours aussi discrets, mais beaucoup plus performants, les panneaux rigides commencent à se tailler une jolie paire de marchés depuis quelque temps. Ils permettent en effet de couvrir le moindre cm2 sous toiture et sur les murs des combles pour un confort unique en son genre.

  • Le soufflage de flocon

Mais si vous ne comptez pas aménager les combles, mais simplement gagner en performance énergétique dans votre maison, il reste la technique du soufflage de flocon. Ce peut être des perlites, des vermiculites, des polystyrènes ou bien d’autres encore. Cette technique nécessite non seulement un savoir-faire spécifique, mais aussi un appareil de soufflage professionnel. Elle est plus rapide, car consiste seulement à mettre les isolants sur le sol.

La technique du soufflage promet une isolation des combles optimale et couvre chaque cm2 de l’espace. Ce qui vous évite les déperditions d’énergie.

Les nouvelles normes écologiques à connaitre en matière d’isolation de maison

À savoir aussi que la réalisation de travaux d’isolation des combles doit obéir à des normes écologiques de toutes sortes. Désormais, on parle de la RT 2020 qui est entrée en application en début janvier 2021. Elle vient remplacer notamment la RT2012.

Cette règlementation vise une réduction de la consommation d’énergie par foyer, non seulement pour le bien-être de votre portefeuille, mais aussi pour la protection de l’environnement. Elle concerne aussi bien l’isolation des combles et de la maison, mais aussi l’eau chaude sanitaire, etc.

La RT 2020 est plus précise en ce qui concerne la résistance des isolants et la qualité des isolations sous comble. Désormais, pour une maison aux normes, R doit être égale à 8 m2.K/W.

Vous faire aider pour le financement des travaux : c’est possible

La réalisation de travaux d’isolation des combles peut être éligible à quelques aides financières. De quoi vous permettre notamment de réduire les dépenses qui sortent de votre poche et de faciliter la réalisation des travaux. Voici justement quelques idées en la matière.

  • Le Pacte d’Energie Renouvelable

Avec cette aide financière, vous pouvez procéder à l’isolation des combles pour 1 euro symbolique seulement. Il s’agit ici de faire payer vos travaux par des entreprises polluantes qui doivent compenser d’une manière ou d’une autre les émissions de gaz et les déchets qu’elles produisent.

  • La CITE

La CITE ou Crédit d’impôt est plus un genre de remboursement de vos dépenses sur votre assiette fiscale. C’est un plan de financement intéressant si vous avez d’ores et déjà un budget de départ à utiliser.

  • Le PTZ+

Proposé par les banques, le PTZ + est un prêt à taux 0 qui ouvre les portes à un capital de 30 000 euros pour la réalisation des travaux d’isolation, mais pas uniquement. C’est également un plan de financement idéal pour tous les travaux écologiques de la maison.

  • La subvention de l’Anah

Enfin, sachez que l’Agence Anah propose également une subvention que vous pouvez marier aux autres pour vous aider dans la réalisation de l’isolation des combles de votre maison. Cette aide s’obtient sur demande écrite et sera limitée.

Un chauffagiste professionnel pour la réalisation des travaux de préférence

Mais si vous comptez prétendre à ces aides, l’isolation des combles doit passer obligatoirement entre les mains d’un professionnel, et pas n’importe lequel. Il faudra entre autres un chauffagiste certifié RGE.

La certification RGE est importante. Elle est non seulement le gage d’une bonne qualité de travail, mais aussi d’un professionnalisme hors du commun. Les artisans devront passer par quelques semaines de formation et un examen officiel pour obtenir ce diplôme. Et ce n’est pas à la portée de n’importe qui.

Vous aimez alors partagez