Les principales étapes de construction d’un chalet en bois

Et si vous construisez un chalet en bois plutôt qu’une maison traditionnelle ? C’est l’option idéale si vous rêvez d’une résidence secondaire en pleine nature ou si vous souhaitez construire un nid chaleureux et écologique pour votre famille. Ce genre de construction peut effectivement vous garantir un bon confort. Mais pour réussir votre projet, vous devez passer par les étapes suivantes.

La technique de construction du chalet en bois

Avant toute chose, sachez qu’il existe différentes techniques de construction de chalet en bois. Vous pouvez opter par exemple pour le chalet en bois massif empilé ou chalet fuste, un chalet qui se démarque par son côté rustique. Sinon, vous pouvez vous orienter vers le chalet en bois en kit, un chalet préfabriqué qui vous permet de faire des économies.

Vous pouvez aussi vous intéresser à un chalet en bois poteau-poutre, une méthode inspirée de la construction à colombage. Sinon, rien ne vous empêche de choisir la technique de construction la plus ancienne : un chalet en madriers ou en bois massif.

L’emplacement du chalet en bois

Après avoir choisi le type de chalet en bois à construire, vous devez trouver le terrain tout en considérant son orientation, son sol et sa pente.

Un chalet en bois à vocation de pièce à vivre doit justement offrir une facilité d’accès par rapport à votre habitation. Il ne doit pas être trop éloigné pour ne pas être considéré comme un lieu de stockage. Puis, il ne doit pas non plus être trop proche pour ne pas être assimilé à un prolongement de votre domicile.

Question orientation, vous devez bien placer vos fenêtres pour mieux profiter du soleil. Et enfin, privilégiez un emplacement qui peut faciliter les raccordements électriques, l’approvisionnement en eau et l’évacuation.

La démarche administrative

L’autre démarche à ne pas négliger également avant les travaux est la démarche administrative. Pour la construction d’une petite cabane de moins de 5 m² au sol, aucune formalité n’est requise. Par contre, pour la construction d’un abri de jardin de moins de 20 m² d’emprise au sol, une déclaration préalable de travaux est à déposer en mairie. Pour la construction de maison en bois de plus de 20 m² au sol, vous aurez besoin d’un permis de construire chalet.

Ici, il convient de rappeler que le délai d’instruction d’un permis de construire est d’environ 2 mois. Et vous devez joindre différents documents au formulaire, dont : un plan de situation, un plan de masse, un plan de coupe, un plan des façades et des toitures, des photos, un document graphique et une notice descriptive.

Le recours aux services d’un professionnel

En recourant aux services d’un professionnel, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement de A à Z dans la construction de votre chalet en bois. Ce dernier peut prendre en charge toutes les formalités inhérentes au permis de construire, de la constitution du dossier à son dépôt en mairie et il peut aussi finaliser les plans de votre habitation et assurer la fabrication en atelier et la pose de la structure.

Il peut également faire un suivi rigoureux pour vous rendre compte régulièrement de l’avancement de votre chantier et il ne vous quittera qu’après la livraison de votre chalet, notamment après la réception des travaux et la remise des clés.

Vous aimez alors partagez
Facebook Comments